Saison 2013 - 2014 : le (bon) bilan de l'USMV Foot

23 juillet 2014 - 17:56

Alors que la saison 2014-2015 est sur le point de débuter, avec la reprise des entrainements le 11 août pour le groupe seniors, nous vous proposons un retour sur l'exercice écoulé...

Il y a des saisons qui mettent le moral dans les chaussettes et d'autres qu'on aimerait vivre tous les ans. Celle écoulée est plutôt à ranger dans la seconde catégorie. Bien sûr, l'exercice 2013-2014 n'a pas été qu'un long fleuve paisible. Mais avec une montée et pas la moindre relégation à son compteur, l'USMV a porté fièrement l'étandard « rouge et noir » partout dans la région. Avec, en apothéose, l'étincelant succès de son premier stage d'été en juillet dernier.

Réussite ! C'est le mot qui qualifie le mieux le stage estival mis sur pied par l'USMV au début du mois de juillet. Avec 37 jeunes garçons âgés de 9 à 15 ans, le stade Emile-Rive a vécu un début de vacances... agité. Peu aidés par des conditions météorologiques dignes d'un mois de novembre, les bénévoles martrois (quatre éducateurs + une dizaine de dirigeants mobilisés tous les jours) se sont pliés en quatre pour proposer à ces footballeurs en herbe un programme aux petits oignons. Entre les séances matinales, consacrées à des ateliers techniques et à du jeu, les activités de futsal l'après-midi, à l'intérieur du gymnase communal, et la sortie bowling, il n'est pas prétentieux d'affirmer que le défi fut relevé haut la main ! Et ce ne sont pas les sourires radieux des enfants et la satisfaction de leurs parents qui diront le contraire... Le rendez-vous est d'ores et déjà pris l'année prochaine pour une nouvelle session, déjà attendue de pied ferme par certains...

Le stage a donc été une très jolie conclusion, mettant un terme à une saison 2013-2014 qui restera comme un bon cru, notamment sur le plan des résultats. Preuve en est : aucune équipe usémiste n'a connu la tristesse de descendre. Une bonne chose, assurément. Mais il y encore mieux : une formation s'est distinguée en obtenant son ticket pour l'étage supérieur. Cette formation, c'est celle coachée par le duo Rodolphe Simoès-Stéphane Moktari. Battus seulement à deux reprises, les U15 ont brillamment terminé deuxièmes de Promotion, une place qui leur a ouvert les portes du championnat Elite. Une belle performance qui permet à l'USMV de présenter ces trois équipes jeunes à onze au plus haut niveau départemental.

Les U15 au sommet !

Si les U15 ont vécu un dénouement en apothéose, les autres équipes n'ont pas à rougir de leurs prestations. À commencer par les U17 de Lorenzo Bernocolo qui, après un démarrage poussif, ont fini leur saison en tromble sur la dernière marche du podium. De bon augure pour l'avenir du club. Plus difficile fut, en revanche, le championnat des U19 dirigés par les deux Kévin, Pradier et Tremouille. Obligés de composer avec les aléas d'effectif des équipes seniors, cette catégorie de jeunes constituant un vivier intéressant, les entraîneurs et leurs joueurs ont quand même assuré l'essentiel : le maintien. Grâce, entre autres, à des victoires sur des concurrents directs.

L'école de football, en entente (jusqu'en U17 avec le FC Mirefleurs), s'est également bien comportée, à l'image des U13 de Pascal Blanc, Fabien Guyot et José Goncalvès, qui ont montré des progrès constants durant toute l'année. Tout comme les U11 qui, même sans la présence d'un championnat, ont passé une saison enrichissante. L'absence de compétition a permis aux protégés de Thomas Préclin et d'Anthony Bernocolo de prendre du plaisir lors de plateaux amicaux. Une situation proche de celles des U6-U7 de Julien Sauvant et des U8-U9 de Laurine Vellet et d'Elisabeth Audouard. Les jeunes pousses « rouge et noir » ont pu découvrir les joies de leur sport préféré en toute innoncence.

Une saison éprouvante chez les seniors

Chez les seniors, le chemin s'est montré parfois bien plus périlleux. Mais, les trois formations sont parvenues à se maintenir. L'équipe fanion, qui a atteint le 5ème tour de la Coupe de France (défaite 7 à 1 face au Puy, pensionnaire de CFA 2, après avoir éliminé Volvic, club de DH), a fait le nécessaire pour se sauver avant la dernière journée et s'épargner des frayeurs inutiles. Les hommes de Pascal Gourdon et de Gilles Labre se sont offerts le luxe de vivre une saison supplémentaire en DHR, un niveau et une régularité plus qu'honorables pour une commune de 4.000 habitants.

Les équipes B (de Bruno Miginiac) et C (de Philippe Ollier), elles, n'ont pas été tout le temps à la noce. Souvent dans le dur, elles ont eu le mérite de ne pas lâcher dans des moments pourtant très délicats. Mais qu'importe ! Malgré la déception, normale, d'avoir connu neuf mois sportifs pas toujours enthousiasmants, on ne retiendra qu'une donnée principale : elles ont évité la relégation ! Contrats, donc, remplis !

Dans une société de plus en plus individualiste, dans laquelle le travail des associations se complique toujours davantage en raison de la crise du bénévolat, l'USMV peut encore s'énorgueillir d'échapper, non sans difficulté, à cette situation. Le club de la présidente Paulette Blanchard, qui entame son sixième mandat à ce poste, doit ainsi redoubler de vigilance pour ne pas perdre le charme qui fait sa force. Mais il espère surfer sur le succès du récent stage estival et poursuivre sur la même dynamique lors d'une saison 2014-2015, qui débutera en fanfare par les journées d'accueil des U9 et U11 au stade Emile-Rive (en septembre), dont on souhaite qu'elle sera riche en buts, en victoires et en émotions positives.

Guillaume BLANC.

Commentaires

ENTRAÎNEURS DES JEUNES

PICON FRED. MOKTARI ST.jpg

U18 : Stéphane Moktari
et Frédéric Picon.

BOURNEL D. - K. FILLOUX.jpg

U15 : Kevin Filloux (U15 B)
et Damien Bournel (U15 A).

BLANC PASCALl.jpg

Pascal Blanc (U13 A).

LES JEUNES À L'HONNEUR

DIPLOME U13.jpg

LABEL JEUNES.jpg

                   LABEL-JEUNES-ESPOIR-A.S.TOURNUS-FOOT-2016-600x315.jpg

 

COACHS

Chez les U8/U9

COACHS U9 16-17

Entourant Sébastien Rocha : Enzo De Freitas, Jérôme Rolles, David Delic et Mathis Amblard.

Chez les U10/U11

COACHS U11 16-17

De gauche à droite : Alexandre Picon, Thibault Laurent et Thomas Colombo.